Le tribunal du travail de Mons a récemment rendu un jugement afférant au contrôle médical lors d’une incapacité de travail.

Dans cette affaire, une travailleuse avait été licenciée pour motif grave. Celui-ci reposait sur le fait qu’elle ne s’était pas présentée, malgré plusieurs rappels, auprès du médecin-contrôleur.

Connexion

L'éditeur