A l’occasion d’une question préjudicielle, la Cour constitutionnelle s’est récemment penchée sur l’application de l’article 39 de la loi du 3 juillet 1978 relative aux contrats de travail lors d’une réduction de temps de travail et plus précisément en cas de "congé pour l’octroi de soins" .