A l’occasion d’un arrêt récent, la Cour du travail de Liège a rappelé qu’un employeur, s’il n’en a pas la possibilité, n’a pas l’obligation d’adapter temporairement le travail, par exemple quant à la durée des prestations, d’un travailleur en incapacité désirant recommencer à travailler.

Connexion

L'éditeur