Dans le cadre des mesures d’harmonisation du statut ouvriers-employés prises il y a quelques mois par le législateur, il a également été décidé dans la foulée que les périodes de travail intérimaire entreraient en ligne de compte pour calculer l’ancienneté dans le cadre de la détermination de la durée du préavis.

Connexion

L'éditeur