Dans une affaire récente portée devant la Cour du travail de Bruxelles, cette dernière est revenue sur la nature de la protection des travailleuses enceintes en rappelant que cette protection ne contient pas une interdiction absolue de licencier mais une restriction du droit de licenciement par l’employeur.

Connexion

L'éditeur